Ça ne change pas le monde, sauf que…

web-20000101-1

Depuis le début de mon aventure professionnelle en photo, je me suis fixé deux objectifs :

  1. peu importe mon chiffre d’affaire, de toujours faire les choses dans les règles de l’art, y compris ne pas travailler au noir. Si je veux jouer dans la ‘cour des grands’ et me considérer comme une pro, je dois avoir des standards de pro.
  2. rendre mon entreprise autofinancée, et ne pas avoir de dettes. Si mon entreprise n’est pas financièrement viable, ce n’est pas une entreprise, c’est un hobby.

Ça veut dire qu’avant de m’acheter une nouvelle pièce d’équipement, j’y pense à trois fois plutôt qu’une. Mais là, j’ai fait le saut, et j’ai finalement upgradé mon boîtier d’appareil qui datait du tout début de mon aventure photo professionnelle. Mon fidèle 60D deviendra maintenant le « sidekick » d’un rutillant Mark III (et mon vieux Rebel, mon premier reflex numérique, prendra sa retraite)

Qu’est-ce que ça change pour mes clients? D’abord, une plus haute résolution (amenez-en des mégas agrandissements!).

Mais surtout, une plus grande versatilité dans les photos, et une meilleure performance en basse lumière. Le Mark III est un appareil full-frame, donc les murs de mon studio viennent soudainement de reculer de quelques pieds (à objectif égal, un appareil full-frame permet un plus grand angle de vue). Bref, un peu plus de puissance entre mes mains pour un peu plus de qualité pour vous.

Parce qu’on a beau dire que ce n’est pas le matériel qui fait le photographe…


Comparaison côte à côte de deux photos prises avec les mêmes paramètres (4000 ISO, 1.4 F, 1/40 s) dans une lumière atroce. Avec le Mark III, à gauche, les couleurs sont plus vibrantes, plus fidèles, et surtout il y a beaucoup moins de grain.
web-20000101-1-2web-20160329-2-2

Et non, l’image du haut n’est pas tout à fait au focus. Ce n’est pas non plus une grande photo. À 1.4 F, difficile d’avoir les deux filles au focus en même temps si elles ne sont pas exactement dans le même plan. Et la première chose que de je dois faire, c’est activer le ‘back button focus’ et retrouver mes réflexes de mise au point!